La CEDEAO veut créer une « force anti-putsch »pour lutter contre les coups d’Etat en Afrique de l’Ouest

Les chefs d’états de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se sont réuni Abuja ce Dimanche 04 novembre 2022 à Abuja, veulent  créer une force de maintien de la paix régionale dans l’espoir de ramener un peu de stabilité et de sécurité dans une région où les coups d’Etat se multiplient.

Cette force ouest-africaine devra contribuer au retour à l’ordre constitutionnel dans les pays qui subissent un putsch, et à l’occasion à la lutte contre le terrorisme.

Dans un communiqué diffusé à l’issue d’une réunion à huis clos à Abuja, la capitale du Nigeria, les dirigeants de la Cédéao disent avoir « décidé de recalibrer notre architecture de sécurité pour pouvoir prendre en charge notre propre sécurité dans la région ».

Les ministres de la Défense de la Cédéao se réuniront le mois prochain pour se pencher sur les contours et les modalités d’intervention de cette force, qui restent à définir.

 

Il faut noter que  trois pays ouest-africains ont vu leurs gouvernements être renversés par des putschistes. Trois pays auxquels aurait pu s’ajouter la Guinée-Bissau dont le président actuel et également président en exercice de la CEDEAO a échappé à un coup d’Etat en février 2022.

Brice Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373