Religions: 2ème édition du pèlerinage de l’église papa nouveau / Les fidèles prient pour la paix et la cohésion sociale

Du mardi 08 au jeudi 10 novembre 2022, les fidèles de l’église papa nouveau ont effectué leur pèlerinage annuel à Toukouzou Hozalem dans le département de Jacqueville.

Ce pèlerinage est pour les fideles de l’église papa nouveau, de rendre hommage au père fondateur pour ses actions en faveur du rapprochement des communautés et de la paix. Les fidèles accomplissent, à l’occasion, les rites religieux prescrits par l’Eglise, faits de recueillement et de prières.

La clôture de ce grand rassemblement a réuni, autorités politiques, administratives, coutumières et surtout religieuses dans leur grande diversité autour des thématiques de la confraternité religieuse, de la lutte contre l’intolérance religieuse, de la lutte contre l’extrémisme violent et le vivre ensemble

Aussi, guides religieux musulmans, chrétiens catholiques, protestants, évangéliques, harristes, célestes et bien d’autres, ont illuminé ce pèlerinage à travers des discours qui prônent la bonne cohabitation entre toutes les communautés religieuses vivant dans notre pays. Dans cette dynamique, une cérémonie de prières œcuméniques spéciales s’est déroulée après le culte.

Le Directeur général des cultes, Messamba Bamba, représentant le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, le Gal Vagondo Diomandé, a salué l’initiative de l’Eglise Papa Nouveau d’ouvrir son pèlerinage à différentes obédiences religieuses en vue de prier ensemble pour encourager la tolérance religieuse et la paix dans notre. Selon le responsable en charge de l’encadrement des cultes en Côte d’Ivoire, cette posture affichée par l’église papa nouveau épouse les recommandations adoptées sur la radicalisation et l’extrémise violent lors du 3e forum de la Cedeao tenu, à Lomé au Togo, au mois d’octobre dernier.

 

Tous les guides religieux présents au culte de clôture et à la prière inter religieuse, ont salué l’esprit de ce rassemblement et exhorté les responsables politiques, administratifs, religieux, coutumiers et toutes les communautés à lutter contre les maux qui minent nos sociétés. Mgr Salomon Lézoutié, représentant la communauté catholique, a eu à ce titre, une forte exhortation : « Seigneur Dieu, accorde à chacun de se faire violence sur soi, pour être tolérant envers celui qui est différent. Accorde-nous la force de lutter contre l’injustice, la tricherie et la corruption pour que la paix vienne plus facilement ». Quant au Cheick Kalifa Niasse, au nom de la communauté Ba Niasse du Sénégal, il a, dans sa prière, appelé la paix entre les religions dans nos pays en ces termes : « vous êtes nos frères et sœurs.

L’Islam est une religion de paix et de justice sociale. Sans la paix, on ne peut pas diriger un pays. Nous vous souhaitons la Paix, la cohésion et la justice sociale. Le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont des pays inséparables qui ont des liens multiséculaires ».

Toutes les autorités et les pèlerins papa nouveau ont été invités à accomplir le dernier rite qui consiste à visiter la tombe du père fondateur avant de se séparer.

Ibrahima Khalil (avec Sercom)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373