Simone Gbagbo : « Si mon parti me désigne, je serai candidate à la présidence en 2025 »

Dans une interview exclusive, Simone Gbagbo explique avoir lancé son propre parti afin de proposer une nouvelle offre politique de gauche en Côte d’Ivoire. L’ex-première dame dit vouloir avant tout « ramener la confiance et la paix » Simone Gbagbo a créé, samedi 20 août, son mouvement politique, trois ans avant la présidentielle de 2025, scellant sa rupture politique avec l’ancien président Laurent Gbagbo, avec qui elle avait formé un redoutable tandem au pouvoir pendant dix ans.

Dans le pays et « transformer les mentalités ».Quant à sa candidature en 2025, elle dit que c’est à son parti de décider : « Si mon parti décide que je suis la mieux placée, je le ferai, je n’ai aucune difficulté à cela ».

Concernant sa rupture politique avec Laurent Gbagbo, elle explique que chacun fait son chemin, sans exclure une possible alliance dans le futur. Elle estime que « des pas » ont été faits vers une véritable réconciliation, mais que l’essentiel reste à faire à ce niveau.

Simone Gbagbo se dit contraire à un projet de loi limitant l’âge pour être candidat à la présidence à 75 ans, ce qui éliminerait de la course à la présidentielle de 2025 aussi bien Alassane Ouattara que les anciens président Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, ainsi qu’elle-même.

BK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373