Coup au Niger – Guillaume Soro: «L’emploi de la force militaire ne doit pas être une option à considérer »

Dans la crise au Niger, l’emploi de la force ne sera pas une option à envisager selon l’ancien Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro.

Au Niger, les voix opposées à une éventuelle opération militaire se font de plus en plus entendre. Dans un communiqué de son mouvement, Guillaume Soro, ancien Premier ministre ivoirien s’est dit opposé à une intervention militaire au Niger. « L’emploi de la force militaire ne doit pas être une option à considérer » , a lancé l’ancien chef rebelle.

« Dans le droit fil des pères fondateurs de la CEDEAO et tout en marquant ma solidarité au peuple du Niger, j’exhorte toutes les parties à privilégier la discussion, le dialogue et la diplomatie pour un retour à la paix », a plaidé l’ancien Président de l’assemblée Nationale,Guilllaume Kigbafori  Soro .

Pour la Cédéao, la porte reste ouverte au dialogue. Mais en cas d’échec, une intervention militaire sera le dernier recours pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger, dirigé par les militaires depuis le 26 juillet.

 

BK/D/R-NDC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5349