Deuxième édition de la JHL : la question de l’emploi des franges vulnérables au menu

La Fondation Mougnan, une organisation apolitique signifiant « se relever et aller de l’avant, quelles que soient les difficultés » en langue guéré, entend faire de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap un combat. L’information a été donnée le vendredi 02 décembre 2022, à l’espace Jardin paradisia sis à Abidjan Cocody.

Cette adresse se situe dans le cadre la deuxième édition de la Journée du handicap et du leadership (JHL) de l’institution, démarrée le jeudi 1er décembre, pour s’achever le samedi 03 décembre 2022. Ces festivités sont placées sous le thème, « Le handicap n’est ni une fatalité, ni un frein au développement socio-professionnel« .

« Il y a un programme que nous sommes en train de mettre en place, un programme d’insertion et d’aide à l’emploi descend pour les personnes en situation de handicap. Cela, à partir de l’année 2023. Donc nous espérons avoir de l’aide des autorités, de l’Etat », a projeté la présidente de la fondation, Ange Grâce Bého.

Mme Beho Grâce, profitant de l’occasion, a avancé que cette frange de la population mérite plus d’attention et d’égard. Vu que ces personnes sont aussi « pétries de talent et savent faire quelque chose de leurs mains ».

Dans cette perspective, l’Ambassadeur du canada en Côte d’Ivoire et au Libéria, M. Anderson Blanc, a mis l’accent sur la nécessité de la formation de ces acteurs de la société. Il faut « penser à l’inclusion au niveau de l’emploi de ces personnes en situation de handicap », car elles « sont capables et méritent d’avoir la bonne formation technique, professionnelle, pour pouvoir intégrer le marché du travail », a-t-il recommandé.

Cette journée a vu la présence de nombreuses autres personnalités dont des responsables d’Associations, d’autres ambassadeurs venus pour la cause des personnes en situation de handicap.

Créée en 2020, la fondation Mougnan est portée vers la valorisation et la promotion des droits des personnes en situation de handicap. Avec une cinquantaine de membres, elle intervient principalement dans les villes d’Abidjan, Bouaké et Daloa.

 

Kone Yssouf

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373