Il meurt sur le lit de sa collègue hospitalisée dans une clinique

L’individu a été subitement pris d’un soudain malaise. Christophe Mekam, âgé de 48 ans, est mort alors qu’il rendait visite à sa collègue de travail, rapporte le journal satirique Popoli.

Selon site dinformation Actu Cameroun, Nicolette Missongui était internée dans une clinique au quartier Bessenguè. Nicolette y séjournait pour la deuxième fois durant la mois et Christophe croyait lui apporter du réconfort à travers cette visite. Le sourire qui illuminait le visage de la patiente à son entrée témoignait alors de la consolation ressentie par sa collègue hospitalisée.

Et c’est alors qu’il était assis sur le lit de la malade, qu’il a été subitement sursauté, pris d’un soudain malaise. Très rapidement, le personnel soignant a accouru dans la pièce, mais les yeux révulsés et le corps vibrant, comme s’il s’agissait d’une crise d’épilepsie, le visiteur est finalement décédé.

L’émotion était général. Et la tristesse à son comble surtout lorsque l’épouse, arrivée sur les lieux a crié. « Rendez-moi mon mari ! », d’après des témoins. Selon des confrères, ce couple avait partagé un déjeuner ensemble plus tôt dans la journée, avant que Christophe ne parte pour cette visite à l’hôpital. Une enquête a été ouverte pour élucider les dessous de ce drame.

Ce drame rappelle le décès d’un enfant le mardi 17 octobre 2023 faute d’oxygène dans tous les hôpitaux à Yaoundé.  Selon le témoignage d’un membre de la famille, la patiente avait rendu l’âme dans l’ambulance de l’hôpital des sœurs de Nkolbisson « parce qu’il n’y a pas d’oxygène dans les différents hôpitaux soient dits de références de Yaoundé (Fondation Chantal Biya, Hôpital central, CHU) ». C’est lorsque la patiente et sa tante prenaient le chemin de l’hôpital gynéco qu’elle décède en chemin. De 19h à 01h25 « nous avons parcouru les hôpitaux pour que l’on met ma nièce sous oxygène mais rien. C’est de trop ».

Manque d’oxygène

Ce n’est pas la première fois qu’une personne meurt faute d’hoxygène dans un hôpital au Cameroun. Un petit garçon âgé de 5 ans est mort, il y a plusieeurs jours, à l’hôpital de Biyem Assi dans le 6è arrondissement de Yaoundé. Selon notre confrère MimimefoInfo, l’enfant a été heurté par un véhicule au quartier Biyem-Assi Supérette, au lieu-dit Candy Bar.« Il est 17h 20 ce mercredi 11 octobre 2023. Des petits enfants jouent au ballon. Un habitant du quartier manœuvre son véhicule pour tourner dans cette ruelle, à l’intérieur du quartier, au milieu des habitations. Insoucieux, les gamins jouent au ballon. Une voisine passe par là, et les reproche de se livrer aux jeux, la veille d’une journée de classe. Quelques minutes après, un automobiliste manœuvre son véhicule pour tourner. Il ne voit pas le gamin parti au sol dans la dynamique du jeu, et vient le heurter au moment où il veut se relever. Le petit Louka, élève à la SIL à l’école ” Les Dégourdis », rapporte notre confrère Darren Lambo Ebelle.

 

 

C-NDC

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373