La France n’exclut pas de retirer son armée du Burkina Faso

Cible des manifestations au Burkina Faso depuis quelques mois, la France pourrait retirer son armée du pays.

Dans un entretien accordée au Journal du dimanche, le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu a ouvert la porte à un retrait des troupes françaises du Burkina Faso. «Il est évident que la révision de notre stratégie générale en Afrique interroge toutes les composantes de notre présence, y compris les forces spéciales», a déclaré le membre du gouvernement.

Le ministre Lecornu assure par ailleurs que Paris travaille «à une organisation du format (des) bases militaires existantes » et considère qu’elles « devront garder certaines capacités, pour protéger (leurs) ressortissants par exemple, mais aussi se tourner davantage vers la formation des armées locales». «D’autres pays nous demandent également un accompagnement dans la lutte contre le terrorisme. Pour que ce travail s’installe dans la durée, la question de la formation des officiers et des sous-officiers des armées africaines va être centrale », a-t-il poursuivi.

Une déclaration qui intervient alors que la France est ciblée ces derniers jours par des manifestations violentes au Burkina Faso. Vendredi, des manifestants opposés à la présence de l’armée française sur leur sol ont pris pour cible l’ambassade française à Ouagadougou.

La semaine écoulée, le président français Emmanuel Macron a acté officiellement la fin de l’opération Barkhane en Afrique après de nombreuses années de présence militaire sur le continent.

Avec  NDC

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373