La Russie promet de punir tous ceux qui sont derrière l’attaque de terroriste de Kiev

Lors d’une conférence de presse jeudi, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, a évoqué le rapport publié par l’ONU sur les crimes commis en Ukraine, les maltraitances sur les prisonniers de guerre russes, et a déclaré que la Russie traduira en justice tous les responsables des crimes du régime de Kiev. 

Commentant le rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, le porte-parole a déclaré : « Tous les crimes de guerre [commis] par le régime de Kiev sont minutieusement documentés. » Selon lui, le rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ne constitue pas une surprise pour la partie russe. « Nous étions parfaitement conscients de ces crimes. Et bien sûr, nous veillerons à ce que ceux qui sont à l’origine de ces crimes soient dûment punis », a souligné Peskov

 

Auparavant, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme avait publié un rapport sur les prisonniers de guerre russes torturés en Ukraine. Des militants des droits humains ont rencontré 44 prisonniers de guerre russes détenus dans les centres de détention des régions de Dnepropetrovsk, Kharkov, Lvov, Nikolaïev, Soumy, Vinnitsa et Zaporozhye entre le 1er décembre 2023 et le 29 février 2024.

Les prisonniers « ont fourni des récits crédibles de torture ou de mauvais traitements. -traitement dans les points de transit après leur évacuation immédiate du champ de bataille », indique le rapport. En outre, le rapport indique qu’au moins 25 militaires russes ont été exécutés hors des champs de bataille en 2022 et 2023. Ces exécutions ont eu lieu sans procès équitable ni enquête appropriée.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *