Quatrième édition des rencontres SOCACI : le secteur éducatif exhorté à s’approprier le dispositif d’accompagnement

La Directrice générale de la Société de Conseil et d’Assistance aux PME de Côte d’Ivoire (SOCACI) a exhorté les responsables du secteur éducatif à s’approprier son dispositif d’accompagnement mis en place, pour le développement de leurs établissements.

Cet appel a été lancé, le mercredi 30 novembre 2022, à l’occasion de la quatrième édition des rendez-vous SOCACI, tenue au Centre sportif et culturel ivoiro-coréen sis à Abidjan Adjamé.

Ce dispositif se veut un atout considérable pour les responsables des établissements privés de formation. Il entend leur faciliter la tâche, en termes de création, d’appui technique, de formalisation, recherche de financement, d’accompagnement, d’assistance comptable et fiscale de leurs structures. Sans oublier l’apport de cette politique à la gestion et la digitalisation des institutions de formation.

 

« Nous rencontrons aujourd’hui les PME de l’éducation, pour leur présenter le dispositif d’accompagnement que nous avons mis sur pied », a situé la DG de la Socaci, Mme Sophie Oyourou. Elle a développé que ces rendez-vous, qui se font de façon sectorielle, obéissent à une finalité. Ils permettent de mieux « appréhender les besoins et spécificités des PME, par secteur, comprendre leur écosystème, leur environnement économique, afin de bien les accompagner ».

Répondant aux préoccupations de l’assistance, Mme Oyourou a notifié que « le secteur de l’éducation relève d’un environnement un peu différent. Etant donné que les établissements ont beaucoup de relations, partenariats avec l’Etat, le Trésor ». D’où la nécessité de se faire accompagner, pour une maîtrise dudit secteur, avec l’aide des Experts comptables rompus en la matière.

Dans cette politique, a renchéri Sophie Oyourou, la contribution des PME varie selon les situations. Elle a avancé que le coût de l’opération, souple, négocié par la Socaci auprès des Experts comptables, est adapté en fonction des besoins et de la taille de l’entreprise. Avant d’inviter toutes les PME du pays à s’approprier le dispositif d’accompagnement.

Le président du Groupement des Experts comptables de Côte d’Ivoire, Lobognon Gola Roger, a relevé qu’il est difficile de « créer une école, voire de payer correctement et régulièrement son personnel. Vu que les subventions de l’Etat arrivent souvent trop tard. Ce qui fragilise le business modèle, ne permet pas un développement solide » de ces établissements.

Dans cette mission, a précisé Lobognon Roger, « nous pouvons intervenir auprès des banques, afin d’anticiper ces problématiques. Sélectionner de bons partenaires extérieurs, financiers, spécialisés dans le domaine ». Mais cet appui technique aidera surtout à ce que « l’école elle-même puisse présenter des documents qui puissent permettre aux partenaires d’investir directement, pour renforcer les actions de l’Etat », a-t-il insisté, à la suite de son collègue Sylla Moustapha.

La Socaci a pour mission d’apporter toute l’aide dont les PME ont besoin pour leur installation, extension. Dans le but de se faire connaître, la structure organise, depuis septembre, des rencontres sectorielles avec les PME. Dans cette logique, elle a déjà rencontré les PME du secteur de l’hôtellerie et du Tourisme, ensuite les Artisans, les PME de l’agro-transformation.

En plus du Consortium des Experts comptables, la Socaci bénéficie entre autres du soutien de la Banque populaire de Côte d’Ivoire, du Patronat ivoirien. Des patrons d’autres PME dont ceux de certaines auto-écoles ont également pris part à cette rencontre.

 

AR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nouvellesduconti/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373